Notre premier engagement est de définir ce programme avec vous !
Parce que nous partageons cette vie en commun au Cambodge, nous souhaitons que vous ayez toutes et tous la possibilité de vous exprimer. 
D'ici le  27 avril, date du début de la campagne officielle, nous irons à votre rencontre, nous débattrons, nous proposerons et trouverons les solutions ensemble ! 
Être plus fort ensemble, c'est d'abord se parler pour partager nos points de vue; c'est recréer ce lien qui nous unis. 
Cette élection consulaire est une élection locale, assez des grandes idées inapplicables, simplement du concret pour renforcer notre vie en commun dans ce pays d'adoption.
Autour d'un verre, directement via ce site internet ou par les réseaux sociaux, n'hésitez-pas à nous faire part de vos contributions. 
Les sujets que nous souhaitons porter dans cette campagne et durant notre mandat. 

Education

Dans notre équipe, nous avons deux mamans très impliquées dans la qualité et l'accessibilité de l'enseignement Français apporté au Cambodge, de la maternelle à la terminale.  

​Nous souhaitons réfléchir ensemble au meilleur moyen de transmettre l'information et notamment sur les parcours post-primaires pour les écoles de province, et post-bacs pour le lycée Descartes qui sont souvent un casse tête lorsque l'on habite au Cambodge. 

​Cela doit-il passer par la mise en place de groupes de travail inter-établissements sur différents sujets comme celui de l'orientation ou encore de la sensibilisation des problèmes rencontrés pour les enfants qui arrivent au Cambodge ?

​Cela doit-il être élargi au niveau régional comme certains établissements le font en Europe ?

​Les représentants élus des Français de l'étranger sont avant-tout des facilitateurs et nous prendrons notre part à cet effort notamment en participant (comme le prévoit la loi) aux conseils d'établissements des établissements du réseau AEFE.

Parce que toutes les écoles ne sont pas sous la tutelle de l'AEFE, nous pensons importants que les élus puissent maintenir un lien de dialogue avec tous les établissements français au Cambodge en tant que de besoin. Ce travail doit évidemment être mené en soutien des actions proposées par l'Ambassade de France.

​Enfin, nous pensons important d'organiser annuellement une réunion publique d'information sur les bourses scolaires. Ce temps fort annuel permettra de rappeler les règles qui s'imposent à tous pour obtenir une bourse mais aussi de faire de la pédagogie sur comment bien remplir son dossier de demande de bourse.

Préservation du service public consulaire

En ce qui concerne les résidents Français au Cambodge sur lequel nous pouvons agir, notre équipe souhaite résolument s’engager pour la préservation du service public consulaire. 

Dans notre parcours de vie à l’étranger, nous avons en effet toutes et tous au moins une fois l’occasion de franchir les portes du consulat comme d'une mairie : pour un renouvellement de passeport,  une demande de bourses, déclarer une naissance etc…

L'Etat privilégie la dématérialisation de ce service public. Des réductions de personnels sont en cours au niveau du monde entier. 

Si la dématérialisation peut être positive, il nous semble important de veiller à ce que celle-ci ne soit pas trop brutale et qu’elle se fasse en concertation avec les usagers, via la représentation de leurs élus. 

Parce que nous sommes attentifs au maintien d'un service public consulaire de qualité, notre liste s'engage à demander un bilan du nouveau dispositif de prise de rendez-vous auprès du Consulat au 1er janvier 2021 afin de voir les aspects négatifs et positifs de cette évolution. 

Les élus des français de l’étranger ont aussi un rôle de soutien auprès des personnels consulaires afin de porter leurs revendications au plus haut.

Enfin, la communauté française au Cambodge est riche de ses citoyens binationaux. Nous souhaitons que le prochain mandat soit l'occasion d'une meilleure communication en leur direction.

Solidarité

Les Conseillers des Français de l’étranger siègent chaque année au Conseil consulaire de la protection et de l’action sociale. 

 

Depuis plusieurs année les crédits concernant les affaires sociales pour les Français de l’étranger sont en baisse au niveau du Ministère des Affaires étrangères. Selon un rapport du Sénat, le budget annuel pour le monde entier alloué aux affaires sociales est de 15.3 millions d’euros contre un budget de 17.5 millions d’euros en 2017. 

Ces baisses de crédits budgétaires ont un impact direct sur nos concitoyens en difficulté. 

Une évaluation du coût de la vie au Cambodge est faites régulièrement afin que les aides versées correspondent à la réalité du pays. Nous nous assurerons que les demandes d’évaluation du coup de la vie soient bien défendues par les représentants des français de l’étranger à la commission nationale ad-hoc.

 

Nous souhaitons par ailleurs saluer le travail bénévole remarquable fait par l’AEFC (Association d’Entraide des Français du Cambodge) depuis 2009. Les Conseillers des Français de l’Etranger doivent continuer à soutenir les efforts de cette association qui se substituent régulièrement à la puissance publique pour aider nos concitoyens en détresse. 

 

Mais solidarité veut aussi dire maintenir le lien entre tous les Français au Cambodge, c’est la raison même de notre candidature plus forts ensemble !

Développement économique

Avec la présence d'un service économique au sein de l'Ambassade ainsi qu'une chambre de commerces et d'industrie (CCIFC), les sujets économiques sont souvent abordés au Cambodge. Les petites entreprises ou jeunes entrepreneurs ont parfois du mal à trouver leur place au sein de ces institutions.

Parmi les autres compétences dévolues aux Conseillers des Français de l'étranger, il y a celui de la formation professionnelle. Même à plusieurs milliers de kilomètres de France, nous avons en effet la possibilité de pouvoir prétendre au soutien de la France dans ce domaine.

Il nous paraît important que ces informations soient transmises à la communauté française, c'est bien le rôle des élus. 

Par ailleurs, le monde économique doit aussi, plus que d'autres, se préoccuper du changement climatique. Dans ce domaine, si des initiatives existent déjà, il nous paraît important que des propositions soient faites afin que nos entreprises françaises au Cambodge puissent prendre part à ce défi de l'humanité via des actions collectives pour l'intérêt général. 

Défis écologiques

Il y a urgence à agir. Éliminer les problèmes climatiques qui nous entourent dans ce pays mais aussi de par le monde n'est cependant pas de notre compétence ! N'oublions-pas que nous ne sommes pas en France mais dans notre pays d'adoption.

 

Être des eco-citoyens est cependant l'objectif que nous nous fixons au sein de Français du Cambodge - plus forts ensemble !

 

Notre mission collective est bien de prendre part à ce défi de l'humanité, chacun à son niveau.

 

Parce que les Conseillers des Français de l’étranger sont d’abord des élus locaux sans pouvoir législatif, ils ont une mission première : informer, sensibiliser, prévenir. Notre rôle premier dans ce domaine est par exemple de s’assurer que les autorités françaises ont un comportement exemplaire.

 

Notre équipe est très sensible sur ces sujets et souhaite vous apporter des outils, des actions réalisables, tous ensembles ! D’abord du concret !

 

Le grand défi qui se pose à nous tous est comment nous français au Cambodge pouvons avoir un impact sur la situation climatique et écologique de ce pays ?

 

Où puis-je recycler mon verre à Phnom Penh ? Comment privilégier des achats zéro déchets ? Comment réduire ma consommation énergétique ? Comment privilégier les transports doux ?

 

Retraites

La retraite est un sujet qui concerne tout le monde.

Soit parce que vous y êtes déjà, soit parce que, quelle que soit votre carrière passée, présente ou à venir, vous aurez un jour à vous en préoccuper.

Date de départ, fiscalité, santé et assurances. Autant de sujets qui vont impacter le déroulement de celle-ci. Le rôle des élus est incontournable dans ce domaine.

La réforme des certificats d'existence, portée par les Sénateurs des Français de l'Étranger en est un très bon exemple.

Beaucoup de questions restent souvent sans réponse. Vous aider dans la gestion de ce dossier si important pour vous et vos proches, mais aussi pour défendre vos intérêts en la matière est une des compétences des Conseiller des Français de l'étranger.

Au sein de Français du Cambodge, nous avons la personne référente qu'il vous faut, Bernard ayant travailler une partie de sa carrière dans ce domaine, nous nous engageons à faciliter vos démarches auprès des caisses de retraites pour faire entendre votre voix.

Fiscalité

Vous ne le savez peut-être pas mais une réforme est en cours concernant la fiscalité des Français de l'étranger. Celle-ci prévoyait l'imposition des revenus de sources françaises dès le 1er euro. 

Face au tollé suscité, un moratoire a été voté et une étude d'impact doit être rendue au mois de juin 2020, juste après les élections consulaires !

Nous serons particulièrement attentifs à ce que cette réforme ne soit pas appliquée dans sa version initiale. Par revenus de sources françaises, il est entendu des salaires perçus en France ou via un contrat de droit français, des rentes, des retraites etc... 

Soutien aux associations françaises

Le dispositif STAFE (Soutien au tissu associatif des Français de l'étranger) a été créé en 2018 pour remplacer la "Réserve Parlementaire" . Il permet le financement de projets initiés par les associations dans le cadre éducatif, culturel, caritatif ou socio-économique et se limite uniquement aux associations françaises.

Un projet peut être financé à une hauteur maximum de 50 % (80% pour de très petites structures associatives). Le montant de l'aide peut aller jusque 20.000 euros. Le projet doit contribuer au rayonnement de la France et au soutien des Français à l’étranger et des publics francophones.

Vos Conseillers des Français de l’Étranger sont membres de droit de ces Conseils consulaires.

Parce que ce dispositif est nouveau, nous considérons important de le faire évoluer à chaque fois que possible comme par exemple en invitant les associations candidates à venir défendre directement leur projet devant la commission ou à inclure des règles visant à respecter le développement durable dans les projets menés.

Information : le domaine de compétence des élus

Le conseil consulaire est chargé de formuler des avis sur les questions consulaires ou d'intérêt général, notamment culturel, éducatif, économique et social, concernant les Français établis dans la circonscription.

Les conseils consulaires peuvent être consultés sur toute question concernant les Français établis dans la circonscription et relative à la protection sociale et à l'action sociale, à l'emploi, à la formation professionnelle et à l'apprentissage, à l'enseignement français à l'étranger et à la sécurité. 

Chaque année, l'ambassadeur présente au conseil consulaire un rapport sur la situation de la circonscription consulaire et faisant l'état des lieux des actions menées dans les domaines de compétences du conseil consulaire.

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux :

  • Twitter

© 2020 by Français au Cambodge