Rechercher

Dossier du mois - santé : Rencontre avec Didier Lachize, vice-Président de la CFE.

Mis à jour : mai 21


Le collectif Français au Cambodge avait prévu depuis longtemps de consacrer un article à la Caisse des Français de l'étranger. Cependant, il ne nous a pas paru opportun de diffuser cette interview au début de la crise du COVID 19. Les résultats du questionnaire sur l'impact social auprès de la communauté française au Cambodge révèle que 29,2 % des répondants indiquent ne pas avoir souscrit d'assurance santé.


La Caisse des Français de l’Etranger est un organisme de Sécurité sociale, de droit privé chargé d'une mission de service public qui est sous tutelle des ministères en charge de la Sécurité sociale et du Budget. Gouverné par un Conseil d’Administration de 21 membres dont 15 membres sont élus par les adhérents de la Caisse et 3 membres sont élus par l'Assemblée des Français de l'Etranger (AFE). Parce que les élus des Français de l’étranger ont un droit de regard sur la gestion de cette caisse, l’équipe de Français au Cambodge - Plus forts Ensemble ! est allée à la rencontre de Didier Lachize, Vice-Président de la CFE pour faire le point avec lui. Nous envisageons dans les prochaines semaines de publier un entretien similaire avec un assureur “privé”.


  • Bonjour Didier Lachize, merci de répondre à nos questions. Quelles sont les formalités pour adhérer à la CFE quand on vit déjà à l'étranger ? Est-ce possible d’adhérer en ligne ?


Il y a deux types d'adhérents, ceux qui sont dans un contrat “collectif” et adhèrent via leur entreprise, et les adhérents individuels.


Les tarifs sont différents selon votre type d’adhésion. Un simulateur est disponible sur le site CFE.FR , il permet d'avoir un devis instantané en fonction de son âge et de sa situation de famille. La plupart des démarches se font en ligne : adhésion, paiement des cotisations (par carte de crédit, même hors zone Euro), et également dépôt des feuilles de soins avec une application sur mobile, il suffit de photographier et d’envoyer en ligne.

Bien entendu la CFE a conservé le traitement courrier/papier car une partie du public préfère conserver ce système. 95% des nouveaux adhérents font cependant tout en ligne.


  • Une réforme de la CFE a été votée en 2019, quelles en sont les implications tarifaires ?

Parmi les deux types de tarif :

  • Les tarifs collectifs comprennent 3 tranches d'âges et de revenus;

  • Les tarifs individuels sont eux avec 8 tranches d'âges sans distinction de revenus. La nouveauté depuis 2019 est que le conjoint quelque soit sa nationalité ou situation (actif ou non) peut rejoindre la CFE sur un contrat "famille". Le tarif appliqué sera celui correspondant à l'âge le plus élevé des deux.

Par ailleurs 4 contrats pour 4 publics différents existent:

  • Le contrat RetraitExpat Santé qui est réservé aux retraités du système français de retraite. Ces derniers sont couverts en France au titre de leur retraite, et dans le reste du monde par la CFE. Il n’y a donc pas de double cotisations, contrairement à ce qui a pu être dit, la cotisation Retraités de la CFE a été fixée volontairement assez basse.

  • Le contrat MondeExpat santé, c'est le contrat classique, il vous couvre partout dans le monde et en France, avec la carte Vitale CFE qui sera distribuée à tous ceux qui la demandent en 2020 (si on ne va jamais en France, on n'en a pas besoin).

  • Le contrat JeunExpat santé est le même contrat que MondExpat, mais pour les moins de 30 ans , avec une tarification très basse, qui ajoute en option une assurance rapatriement.

  • Enfin le contrat FrancExpat santé qui concerne peu de gens en Asie, car il ne couvre les expatriés qu'en France selon les conditions normales de la sécurité sociale. Ce contrat intéresse plus les français de Londres ou des Etats-Unis par exemple.



  • Je veux adhérer à la CFE, quels seront les délais de carence ?

Le principe est très simple.

  • Vous avez moins de 35 ans, vous serez assurés dès le mois jour du mois qui suit votre adhésion.

  • Vous avez entre 35 et 45 ans, vous serez assurés trois mois après l'adhésion, c’est à dire après le paiement d’un trimestre de cotisation.

  • Au delà de 45 ans cette carence est de 6 mois.

Pour rappel, la CFE est un service public: il suffit de payer sa cotisation et de remplir les critères (nationalité européenne, étendus à tous dans un contrat famille si un conjoint est européen) et c'est tout. Pas de questionnaire médical ni de surprime ni aucune restriction géographique (zones de guerre comprises).


  • Y a t'il des avancées en cours ou prévues pour la dispense d'avance des frais en cas d'hospitalisation, en particulier au Cambodge ?

Depuis le 1er Janvier 2020, après une expérimentation en 2019, la CFE a nommé l'assisteur VYV (une société qui appartient aux principales mutuelles françaises) pour gérer ce que l'on appelle le tiers payant hospitalier. Ce système est uniforme dans la zone 'Asean à laquelle le Cambodge appartient, sauf pour Singapour.


Les adhérents éligibles à ce tiers-payant hospitalier sont ceux qui n'ont pas d'autre assurance que la CFE (par définition ceux avec une complémentaire avaient déjà cet avantage par leur complémentaire). Ils ont normalement reçu une carte et un courriel expliquant le fonctionnement de ce dispositif.


Au Cambodge, les établissements pratiquant ce tiers-payant hospitalier sont les suivants :


PHNOM PENH

  • International clinic + khema maternity hospital = khema global

  • Royal Phnom Penh Hospital

  • Central Hospital


SIEM REAP

  • Royal Angkor International Hospital

  • Angkor Japan Friendship International Hospital


Cette liste évoluera avec le temps, en fonction de la satisfaction des affiliés et du développement des capacités hospitalières, à la fois en termes de qualité et de coûts maîtrisés.


Existe t'il des partenariats permettant une souscription unique de la CFE et d'un organisme complémentaire ?


Oui, ils sont proposés sur le site de la CFE, la CFE n'indique pas de préférence, mais 4 ou 5 partenariats sont choisis en grosse majorité par nos adhérents.


  • Je veux adhérer à la CFE mais j'ai des petits revenus, puis-je bénéficier d'une aide ?

Avant 2019, seuls les adhérents non retraités pouvaient bénéficier d'une aide qui réduisait leur cotisation à 243 Euros par trimestre. Lors du passage de la réforme, la cotisation a été abaissée à 201 euros (et ne bougera pas en 2020) et les retraités peuvent aussi en bénéficier.


Cette aide est attribuée sous examen des ressources, via le Conseil consulaire (comme pour les bourses scolaires). Les revenus de tout ordre ne doivent pas dépasser 20.568 euros en 2019 (année n-1 de la demande), pour le ménage.


La cotisation est unique et couvre l'assuré et sa famille (conjoint enfants de moins de 20 ans). Le niveau de 20.568 euros est "couperet" au dessus même pour un euro l'aide n'est pas attribuable. Il n'y a pas de date pour présenter le dossier, mais le mieux est de faire cette demande au plus vite dès qu'on pense y avoir le droit. La prise d'effet est le premier jour du trimestre suivant la décision favorable du Consulat. On peut adhérer à la CFE au même moment que l’on dépose la demande d'aide.


  • En conclusion :

La CFE a engagé une profonde transformation de ses offres et de ses tarifs. Certains anciens adhérents ont été un peu troublés. Nous avons veillé surtout à ce que la hausse des tarifs ne frappe pas trop les anciens adhérents. Leur cotisation ne peut pas augmenter de plus de 5% par an si leur tarif "ancien" est en dessous du tarif "nouveau". En plus tous les adhérents bénéficient d'une prime de fidélité de 4% par an à partir de la deuxième année.

Il faut rappeler que dans l'ancien système les cotisations augmentaient de 2% par an pour tous.

La CFE cherche à développer la qualité de son service et à avoir plus d'adhérents que la recherche immédiate de l'équilibre financier. Celui ci est obligatoire, mais les réserves accumulées donnent à la CFE une très grande possibilité d'ajuster les tarifs et les prestations au mieux pour garder et élargir son audience



  • En complément de cette interview réalisée au mois de février 2020, Didier Lachize nous précise les informations suivantes avant la parution de cet article

Dans le contexte de la pandémie, la CFE a élargit son dispositif pour faciliter l'adhésion ou la couverture de ses clients:

- un produit d'assurance spécial nommé COVID.19 ExpatSanté a été mis en place et permet, avec une durée de carence réduite à 21 jours, de couvrir les frais de santé liés au seul COVID19, pour une cotisation très réduite. Le produit est provisoire par essence et les souscriptions seront fermées le 1er Juin. A l'issue de la vie du produit, au bout de 6 mois, l'adhérent se verra proposer une couverture complète, sans délai de carence.

- à titre provisoire, le délai de carence pour les adhérents qui nous rejoignent à l'âge de 45 ans auront une carence de 3 mois au lieu de 6. (la carence est le délai qui court entre le paiement de la première cotisation et le droit aux remboursements de soins après ce délai)

- pour accélérer les remboursement des grosses dépenses, le plafond de dépôt en ligne des feuilles de soins et facture a été supprimé (il était de 500 €).

- enfin un dispositif déjà existant doit être rappelé: pour bénéficier de l'aide à la cotisation, il faut présenter un dossier avec les revenus de l'année N-1 (soit 2019). Compte tenu des circonstances les revenus de 2020 (actuel et futurs) peuvent être examinés et l'aide peut être accordée. De nombreux français ont perdu leur emploi ou leur entreprise et ne peuvent faire face aux cotisations de la CFE. Il faut sans attendre déposer un dossier au consulat.

La CFE est en discussion avec les autorités françaises pour élargir ce dispositif d'aide. Ces discussions sont en cours et nécessiteront pour aboutir le vote d'un budget au Parlement comme pour toutes les mesures budgétaires déjà décidée ou à venir.




Rejoignez nous sur les réseaux sociaux :

  • Twitter

© 2020 by Français au Cambodge