Rechercher

Examens de fin d'année scolaire, les aménagements d'épreuves sont connus.




Dans notre lettre au président de la République, nous demandions des précisions concernant les aménagements prévus pour les examens de fin d'année scolaire.


Le Ministère de l'Education national a rendu dans la semaine (le 12 mai) ses arbitrages, ils sont réunis au sein d'une Foire Aux Questions (FAQ) dont nous avons sélectionné ci-dessous les différents éléments concernant la vie scolaire à l'étranger.


Téléchargez l'intégralité du document

FOIRE AUX QUESTIONS EXAMENS en cliquant-ici


Nous saluons ces annonces dès le mois de mai, cela permettra à nos élèves de pouvoir se préparer au mieux pour ses épreuves, lorsqu'elles sont organisées, notamment via visio-conférence.


Pour rappel, en 2020, ces annonces avait été tardives puisque le Ministère de l'Education nationale n'avait communiqué que début juin sur l'organisation des examens.


Voici les réponses de la FAQ, nous vous invitons à vous rapprocher de votre établissement scolaire de référence pour avoir confirmation de ces éléments.


QUESTIONS RELATIVES AU BACCALAUREAT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE


🤔 ❓ Quelles épreuves ou évaluations sont annulées ? Quelles épreuves ou évaluations sont maintenues ?


Pour les élèves scolarisés dans un établissement public ou privé sous contrat, dans un établissement français à l’étranger homologué pour le cycle terminal dans la voie générale ou technologique, et au CNED réglementé :


Compte tenu de la situation sanitaire, l’organisation des évaluations communes et des épreuves terminales des enseignements de spécialité est annulée pour l’année scolaire 2020-2021.


Cette annulation concerne :

- les deux séries d’évaluations communes qui devaient se tenir aux deuxième et troisième

trimestres (EC1 et EC2) pour les élèves en classe de première ;

- la troisième série d’évaluations communes qui devait se tenir au troisième trimestre (EC3) pour les élèves en classe de terminale ;

- les épreuves terminales des enseignements de spécialité initialement prévues en mars 2021 pour les élèves de terminale ;

- les évaluations ponctuelles prévues au troisième trimestre pour les candidats inscrits au CNED dans le cadre d’une scolarité réglementée.


Pour les candidats pour le baccalauréat à la session 2021, inscrits dans un établissement

d’enseignement privé hors contrat ou au CNED en scolarité libre :

Les épreuves d’évaluation du tronc commun (histoire géographie, LVA, LVB, enseignement scientifique pour la voie générale, mathématiques pour la voie technologique) sont annulées. Les candidats font valoir leurs moyennes annuelles, obtenues dans les enseignements concernés, pour les évaluations ponctuelles organisées au titre du contrôle continu.


🤔 ❓ Pour les élèves inscrits en classe de première pour l’année scolaire 2020-2021, les moyennes annuelles sont-elles prises en compte au titre des deux séries d’évaluations communes (EC) ?


Oui, pour les élèves scolarisés dans un établissement public ou privé sous contrat, dans un

établissement français à l’étranger homologué pour le cycle terminal en classe de première au cours de l’année scolaire 2020-2021, l’annulation des évaluations communes porte bien à la fois sur les EC1 et sur les EC2. La même moyenne annuelle obtenue dans l’enseignement correspondant comptera donc au titre des EC1 et des EC2 pour l’histoire-géographie et la LVA et la LVB dans les voies générale et technologique, pour les mathématiques en voie technologique.

Pour l’enseignement scientifique en voie générale et pour l’enseignement de spécialité suivi

uniquement en classe de première, dans lesquels seule l’EC2 est prévue en classe de première, la moyenne annuelle est retenue au titre de cette seule EC.


🤔 ❓ Le candidat peut-il avoir connaissance de sa moyenne annuelle avant qu’elle soit transmise au jury du baccalauréat ?

A la fin de l’année scolaire, tout candidat scolarisé dans un lycée public ou privé sous contrat peut prendre connaissance de sa moyenne annuelle dans chaque enseignement en consultant son livret scolaire du lycée, notamment par le téléservice associé à l’application LSL. Ce livret dématérialisé (sauf pour les candidats issus des établissements français à l’étranger homologués), qui est transmis au jury du baccalauréat, retrace sa scolarité et ses résultats sur les deux années du cycle terminal.

La moyenne annuelle générale, qui compte pour 10% de la note finale, n'est cependant pas précisée dans le livret scolaire. Elle est calculée automatiquement à partir de la moyenne annuelle de chaque enseignement. Elle est prise en compte pour l’obtention du baccalauréat, au titre du contrôle continu et est affectée d’un coefficient 5 en classe de première et d’un coefficient 5 en classe de terminale.


🤔 ❓ Quelles sont les règles applicables aux candidats des établissements français à

l’étranger ?

Pour les candidats scolarisés dans les établissements français à l’étranger homologués pour le cycle terminal du lycée général et technologique, les règles applicables sont les mêmes que pour les candidats scolarisés dans les établissements publics ou privés sous contrat en France : les évaluations communes et les épreuves terminales des enseignements de spécialité sont annulées et les moyennes annuelles obtenues dans les enseignements correspondants, inscrites dans le livret scolaire, sont prises en compte.


🤔 ❓ Les épreuves terminales d’enseignements de spécialité sont annulées pour certains candidats : comment ces disciplines seront-elles prises en compte pour le

baccalauréat ?

Compte tenu du contexte sanitaire, les épreuves terminales d’enseignements de spécialité, qui devaient se tenir au mois de mars, sont annulées pour les candidats scolarisés dans un établissement public ou privé sous contrat, dans un établissement français à l’étranger homologué, au CNED en scolarité dite « réglementée ». La moyenne annuelle sur les trois trimestres, ou les deux semestres, obtenue dans l’enseignement correspondant et attribuée par l’enseignant sera prise en compte au titre de la note d’épreuve. Elle est affectée du coefficient 16.

Les autres candidats (candidats non scolarisés, scolarisés dans un établissement privé hors contrat, scolarisés dans un établissement français à l’étranger non homologué ou inscrits au CNED libre) seront convoqués pour passer ces épreuves au mois de juin 2021.


🤔 ❓ Les coefficients du baccalauréat sont-ils modifiés ?

Non. Les coefficients du baccalauréat restent identiques à ceux prévus par la réglementation. Seule la modalité d’évaluation change : les évaluations communes et les épreuves terminales des enseignements de spécialité sont annulées et remplacées par la moyenne annuelle pour les candidats scolarisés dans un établissement public ou privé sous contrat, dans un établissement français à l’étranger homologué, au CNED en scolarité dite « réglementée ».


🤔 ❓ Je suis scolarisé dans un pays où les déplacements ne sont pas autorisés pour se rendre à un examen, et inscrit dans un établissement homologué, comment vais-je passer l’épreuve écrite de philosophie et le Grand oral ?

Pour ces candidats qui ne sont pas autorisés, dans leur pays de résidence, à se déplacer pour passer leur examen, l’absence à l’épreuve est justifiée par un cas de force majeure. C’est alors la moyenne de contrôle continu de philosophie qui sera retenue au titre de l’épreuve de philosophie.


S’agissant du Grand oral, compte tenu de ces circonstances constitutives d’un cas de force majeure, l’épreuve sera organisée par des moyens de communication audiovisuelle, validés par les services académiques de rattachement.


🤔 ❓ Comment l’EPS sera-t-elle évaluée ?

Pour les candidats scolarisés en établissement public, privé sous contrat ou dans un établissement français à l’étranger homologué, l’évaluation de contrôle en cours de formation (CCF) de l’épreuve obligatoire d’éducation physique et sportive (EPS) est ainsi définie :

1° Si la totalité des situations d’évaluation a pu être réalisée, une proposition de note est faite à partir de l’ensemble des évaluations réalisées ;

2° En cas d’impossibilité de proposer l’une des trois activités physiques sportives et artistiques (APSA) pour chaque situation d’évaluation, l’évaluation peut être réalisée sur les deux activités suivies par le candidat et réduite à deux situations d’évaluation ;

3° Si une seule situation d’évaluation a pu être réalisée, la note proposée pour le CCF d’EPS est la moyenne entre la note résultant de la seule situation d’évaluation et la moyenne annuelle du candidat à l’enseignement d’EPS ;

4° Si aucune situation d’évaluation n’a pu être réalisée, une note résultant des acquisitions du candidat tout au long de la formation pourra être proposée. Celle-ci prend en compte la moyenne annuelle obtenue par le candidat en EPS.


Si, compte tenu des contraintes sanitaires interdisant toute activité d’EPS en intérieur, une ou plusieurs APSA choisies par le candidat dans l’ensemble certificatif sont remplacées par d’autres APSA d’extérieur, la note obtenue dans cette ou ces APSA de substitution est considérée comme une note de bulletin scolaire et compte à ce titre uniquement dans les 10% de contrôle continu issus des bulletins scolaires.

Pour tous les candidats individuels non scolarisés, l’examen ponctuel d’EPS est maintenu.


⚠️ Cette Foire aux questions étant susceptible d'évoluer selon les situations, nous vous invitons à vérifier ces informations auprès de votre établissement scolaire de référence ou directement sur le site internet du Ministère de l'Education nationale en cliquant-ici.