Rechercher

Difficultés d'accès à France Connect - ma question via l'Assemblée des Français de l'étranger.


Au titre de mon mandat de Conseiller à l'Assemblée des Français de l'étranger, j'ai la possibilité de saisir le Gouvernement de toute question consulaire ou d'intérêt général.


France Connect représente une modernisation importante de l'accès au service public à condition que tous nos concitoyens puissent y avoir accès facilement, ce qui n'est pas toujours le cas.


Voici ma question au Gouvernement à ce sujet :


Difficulté d’accès France Connect selon son pays de résidence.


France Connect, solution numérique proposée par l’État pour sécuriser et simplifier la connexion à plus de 1000 services en ligne est encore inaccessible à de nombreux compatriotes établis hors de France, par exemple au Cambodge, Vietnam, Inde, Malaisie, Laos etc…


Avoir accès aux différents sites Internet de l’Etat est pourtant essentiel notamment pour faire une demande auprès d’une caisse de retraites, pour obtenir un acte d'État civil ou effectuer d'autres démarches légales.

Selon le statut de chaque concitoyen, certains n'ont pas accès aux modes de connexion proposés comme Impots.Gouv, l'Assurance Maladie, MSA ou Alicem.


En réponse à ces difficultés de connexion, un premier marché public a été confié au groupe La Poste chargé de faciliter l’accès aux ressortissants français de plus de 30 pays via le dispositif “Identité numérique”. En se connectant à ce dispositif et en authentifiant leur identité au moyen d’une ligne téléphonique locale, ils peuvent retrouver une citoyenneté numérique.


Pourriez-vous nous indiquer à quelle date l’ensemble des Français établis hors de France se verront proposer une solution de connexion viable et simple à la plateforme France Connect ?


Dans l’attente, comment ces personnes - qui la plupart du temps n’ont aucun autre accès numérique - peuvent faire valoir leur droit auprès des administrations concernées ?


 

Je ne manquerai pas de vous transmettre la réponse des autorités à cette question.