Rechercher

Le dossier du mois de novembre 2020 : Qui est votre chef d'îlot ?




Qui est votre chef d'îlot ?


Avant de répondre à la question de savoir “Qui est votre chef d’îlot”, peut-être vous demandez-vous “qu’est ce qu’un chef d’îlot” ? Reprenons depuis le début.


Un îlotier ou chef d’îlot, kézaco ?


Selon la définition donnée par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, les îlotiers sont désignés sur la base du volontariat par l'ambassadeur ou l'officier de sécurité du poste diplomatique ou consulaire (numéro 2 ou consul général). “Ils font l'objet d'une sélection attentive et sont en général issus de la communauté française mais peuvent également être des étrangers protégés dans le cadre du plan de sécurité de l'ambassade.”


Le chef d'îlot est l’interface entre l'ambassade et la communauté française. Il intervient uniquement en cas de crise. Il participe au dispositif de l’îlotage, base du plan de sécurité établi par l’ambassade de France. Il est responsable d’un groupe de ressortissants français inscrits auprès de l’ambassade, généralement une centaine de familles au maximum.


Lorsqu’une situation d’urgence se produit, le chef d’îlot se tient informé de l’évolution de la situation et des consignes de l’ambassade de France. Il doit transmettre les conseils et consignes de l’ambassade aux compatriotes inscrits dans son îlot. Il fait remonter vers l’ambassade les informations relatives aux personnes en situation difficile : malades, blessés, personnes âgées, enfants isolés, etc.

Les chefs d’îlots sont invités à participer aux réunions du Comité de sécurité, réuni sous l'autorité du Consul général et permettant de recevoir toute information utile et faire le bilan du dispositif en place, en vue de son amélioration.

Dans quelle situation de crise un chef d’îlot intervient-il ?

Le chef d’îlot est mobilisé lors d’une catastrophe majeure : naturelle, industrielle, terrorisme ou encore une crise politique majeure dans le pays de résidence.

Si peu de ces situations peuvent se produire au Cambodge, les récentes inondations montrent que nous pouvons néanmoins être concernés.

Selon différentes publications du Quai d’Orsay, il est indiqué que : “Dans la plupart des situations de crise, l’attitude à observer sera de rester à son domicile jusqu’à ce que des consignes de rassemblement et d’évacuation notamment, soient diffusées par l’ambassade par tout moyen approprié (téléphone, radios, responsables d’îlot).”

Par ailleurs, selon la nature de la crise, les autorités locales seront compétentes pour gérer celle-ci afin d’assurer au mieux la protection de leurs concitoyens et des communautés étrangères. Les ressortissants français présents sur les lieux de la crise devront alors se conformer scrupuleusement aux consignes qui leur seront données par les autorités cambodgiennes.

Les conditions d’exercice de la mission du chef d’îlot.

La liste des Français résidant dans un îlot est remise au chef d'îlot. Cette liste n'est utilisée qu'à des fins de sécurité et sur instruction de l'ambassadeur. Cette liste est confidentielle et lors de sa remise au chef d'îlot, ce dernier doit signer une déclaration sur l'honneur par laquelle il s'engage à ne pas l'utiliser à des fins autres que celles de la mise en œuvre du plan de sécurité. Tous les inscrits doivent être prévenus, lors de leur inscription ou d'un renouvellement d’inscription, de la transmission de ces informations à leur chef d'îlot.

Enfin, un chef d’îlot n’est pas juridiquement responsable des ressortissants français de son îlot. Sa responsabilité individuelle ne peut être engagée dans l’exercice de sa fonction en cas de contentieux.

Par ailleurs, un chef d’îlot, qui rappelons le est un citoyen bénévole, n’a aucune compétence en matière administrative.Il est donc totalement inutile de le saisir au sujet d’une démarche administrative.

Si vous avez un problème de sécurité grave et immédiat (agression, accidents graves, hospitalisations, décès au Cambodge, arrestation, incarcération au Cambodge, disparition inquiétante…), nous vous invitons à prendre contact avec le poste de sécurité de l’Ambassade de France aux numéros suivants : +855 (0)23 260 010 ou en dehors des heures d’ouverture et uniquement en cas d’urgence au 012 591 209.

Comment savoir qui est votre chef d'îlot ?

Pour savoir qui est votre chef d’îlot et éventuellement enregistrer son numéro de téléphone ou son email, nous vous invitons à :

  • vous connecter sur le site internet servicepublic.fr (et vous munir au préalable de votre numéro NUMIC disponible sur votre carte consulaire, si vous n’avez pas votre carte, vous pourrez quand même vous connecter);

  • aller sur l’espace “mes documents” et télécharger votre relevé intégral d’inscription;

  • Si celui-ci est daté de plus d’un an, nous vous invitons à faire une demande de renouvellement en ligne;

  • Pour cela, aller dans le moteur de recherche du site internet avec les mots clefs suivants : “Demander ses certificats (inscription ou radiation) et sa carte consulaire”, puis suivez la procédure ci-dessous.



Des difficultés à retrouver le nom de son chef d’îlot ? Le collectif “Français au Cambodge - Plus Forts Ensemble” est intervenu auprès de la sénatrice Conway-Mouret pour faciliter les démarches en ligne.

En avril 2020, nous avons sollicité la sénatrice Hélène Conway-Mouret pour lui demander d’intervenir auprès du Gouvernement afin de faciliter les démarches permettant de connaître son chef d’îlot.

Dans une lettre que vous pourrez retrouver-ici, nous lui avons posé cette question: “Alors que nous ne savons pas à cette heure quelle sera l’évolution de cette pandémie

de COVID-19, ne serait-il pas utile que le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères puisse communiquer, une nouvelle fois, les informations relatives à leur chef d'îlot, en direction de nos concitoyens inscrits au Registre ?”

Suite à cette interpellation, la sénatrice a posé une question écrite au Gouvernement (QAG) que vous pouvez retrouver-ici et dans laquelle elle demandait : Tous les Français qui s'inscrivent au registre reçoivent à leur inscription une fiche intégrale appelée « mémento de sécurité » les informant de leur possibilité de joindre un chef d'îlot en cas de problème sécuritaire dans leur pays. Mais cette information leur est transmise une seule fois lors de leur enregistrement et semble difficilement accessible ensuite.”

Le Gouvernement a répondu le mois dernier en indiquant que : “Chaque résident est informé, lors de son inscription ou du renouvellement de son inscription au registre des Français établis hors de France, de quel îlot il dépend, et du fait qu'il figure sur la liste actualisée transmise régulièrement au chef d'îlot. Il est également informé de l'identité et des contacts de son chef d'îlot et de la responsabilité qui lui incombe d'informer les services consulaires et le chef d'îlot de tout changement de situation familiale, d'adresse ou de numéro de téléphone. Nos résidents peuvent prendre connaissance de l'identité et des coordonnées de leurs îlotiers depuis leur espace personnel sur le site service-public.fr.”

Aussi, nous vous invitons à vous connecter et à enregistrer les informations concernant votre chef d’îlot. Ceci est évidemment une simple mesure de précaution car il est peu probable que vous ayez à vous en servir un jour. Mais la récente pandémie du COVID19, encore en cours, nous montre qu’en tant que Français au Cambodge, nous devons être pleinement informés des dispositifs existants.