top of page
Rechercher

Retraités - Florian Bohême répond au Député Juvin sur sa proposition de lutte contre la fraude.




A l'occasion de l'examen du budget 2023, le Député Philippe Juvin - élu des Hauts de Seine - a montré sa méconnaissance des thématiques spécifiques aux Français de l'étranger et notamment la lutte contre la fraude auprès des retraités.


Essayons par ce post sous forme de lettre ouverte d'aider Monsieur le Député à y voir plus clair. Je suis naturellement à sa disposition pour en parler plus longuement car ce qui est important, c'est de faire avancer nos combats au long cours.



M. Philippe Juvin, le sujet aujourd'hui n'est pas celui du contrôle mais celui des moyens humains pour faire en sorte que nos retraités à l'étranger ne soient pas pénalisés par le manque de personnels et de moyens à tous les niveaux :


- Manque de personnels dans nos consulats, quand ceux-ci sont en charge de faire les certificats de vie, comme c'est le cas à Ambassade de France au Cambodge;



- Manque de personnels dans les caisses de retraites pour assurer le suivi des certificats de vie ou des dossiers et éviter les suspensions de paiement;


- Manque de moyens dans des contrôles appropriés qui facilitent la dématérialisation tout en assurant que chaque pensionné puisse toucher en temps et en heure sa retraite. Nous attendons toujours de pouvoir envoyer son certificat de vie via une application sécurisée sur smartphone, espérons que ce soit le cas en 2023.


- Manque de moyens simples et fiables, comme des plateformes whatsapp, telegram et autres pour contacter facilement et gratuitement les caisses de retraites françaises.


Cher Député Philippe Juvin, vous l'aurez compris, avant de vouloir lutter contre la fraude, je vous propose de lutter ensemble contre la disparition du service public et notamment du service public consulaire à l'étranger !


Ce sera probablement tout aussi efficace et ensuite, naturellement car je n'y suis pas opposé, nous pourrons regarder si la lutte contre la fraude réélement est une priorité. A cet égard, je vous renvoie au dernier rapport de la cours des comptes datant de 2020.


Républicainement vôtre.


Florian Bohême,

Conseiller des Français de l'étranger au Cambodge,

Président de la commission des affaires sociales, des anciens combattants, de l'emploi et la formation à l'Assemblée des Français de l'étranger.


nota bene: Probablement eût-il été utile que votre propos sur les 35% d'augmentation de pensionnés à l'étranger ces dernières années soit mis en rapport avec la main d'oeuvre étrangère que la France a appelé de ses voeux dans de nombreux bassins d'usines jusque dans les années 80.

Comments


bottom of page