Rechercher

SOS COVID-19, prorogation du dispositif d'aide en 2022, les annonces à venir.


La prorogation du dispositif SOS COVID-19 a été annoncée par le Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères à l’occasion de l’examen du projet de loi de finances pour 2022.


Pour rappel, le dispositif de Secours Occasionnel de Solidarité - SOS COVID-19 est versé mensuellement aux personnes qui peuvent justifier d’une baisse de revenus liée à l’épidémie de la Covid-19.


La somme est de 100.20 € pour le foyer et 66.80 € par enfant à charge. L’aide sociale n’est pas accordée automatiquement mais après examen de votre situation par le consulat. Ce dispositif est entièrement piloté par l’administration, les Conseillers des Français de l’étranger ne sont pas consultés dans les aides accordées.


Des inquiétudes sur la poursuite du dispositif en 2022 (au moins pour une partie de l’année) ont amené les élus à se mobiliser dès le mois de juillet 2021 pour demander à l’Etat Français de poursuivre ses engagements dans ce domaine.


Largement relayé par les parlementaires, nous avons obtenu en partie gain de cause avec l’annonce du Ministre Le Drian de proroger ce dispositif (après adoption du Projet de loi de finances rectificative) jusqu’à épuisement des crédits de l’enveloppe de 50 millions d’euros pour le monde entier annoncé en 2020 et qui n’a pas encore été consommé dans son intégralité. Comme cela a été rappelé par le Ministre,


Il reste désormais à savoir quelles seront les modalités concrètes de la poursuite du SOS Covid-19 pour 2022. L’administration consulaire sera en mesure de donner ces informations après la promulgation du projet de loi de finances rectificative qui interviendra dans les prochaines heures.


L’ensemble des élus consulaires et notamment les 80 signataires de l’appel de juillet 2021 resteront vigilants pour que ce dispositif puisse être utile aux personnes qui en ont besoin.


Voici la déclaration du Ministre devant la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale.


Extraits du verbatim :


Ministre Le Drian : "Le dispositif de secours occasionnel de solidarité (SOS) au profit de nos concitoyens à l’étranger. Il a été maintenu en 2021 grâce au report de 25 millions de crédits et a permis de renforcer le soutien aux organismes venant en aide aux Français de l’étranger. Cette année (en 2021 ndlr.), plus de 57 000 SOS ont pu être versés à la fin août, à hauteur de 8,4 millions, qui viennent s’ajouter à ceux versés en 2020."


Députée Genetet : "Le secours occasionnel de solidarité est une action intéressante. Je constate, toutefois, qu’il n’a pas été utilisé dans sa totalité, peut-être par prudence, ce que l’on peut comprendre. J’en appelle à votre vigilance pour l’année qui vient car je sais que des communautés qui essayent de freiner le plus possible leur retour en France risquent de revenir l’année prochaine."


Députée Lakrafi : "Monsieur le ministre, je souhaite vous interroger sur les aides sociales destinées à nos compatriotes les plus fragiles. Jusqu’ici, ces derniers étaient aidés par le dispositif SOS, qui est temporaire. Quelles sont les nouvelles formes que prendront les aides destinées à nos compatriotes, toujours affectés par cette crise qui dure ? "


Réponse du Ministre Le Drian : "Madame Genetet, le secours occasionnel de solidarité sera poursuivi. J’espère que, dans la loi de finances rectificative de fin d’année, nous pourrons bénéficier du report des financements engagés depuis 2020 qui ont été mobilisés pour les secours occasionnels de solidarité en 2021. J’espère pouvoir disposer du solde en 2022. Cette réponse vaut pour votre question, mais également pour celle de Mme Lakrafi portant sur l’aide aux entrepreneurs français à l’étranger. Il ne s’agit pas d’aider directement les entreprises mais d’accompagner les associations qui appuient l’action des chefs d’entreprise à l’étranger, la mobilisation de Proparco se poursuivant en 2022."


Pour aller plus loin, retrouvez l’ensemble de l’intervention liminaire du Ministre Le Drian à l’occasion de l’examen du Projet de Loi de Finances 2022 en ce qui concerne les Français de l’étranger.