top of page
Rechercher

Compte-rendu de la 39ème Session de l'Assemblée des Français de l'étranger - Paris - Octobre 23

Dernière mise à jour : 7 mars


Compte-rendu Assemblée des Français de l'étranger Florian Bohême

Du 23 au 27 octobre, j’ai siégé à Paris avec 90 Conseillères et Conseillers des Français de l’étranger lors de la 39ème Session de l’Assemblée des Français de l’étranger, voici le bilan des actions menées pour les thèmes qui me concernent.


Bonne lecture.


Florian Bohême.


Les travaux de la commission des Affaires sociales


Pour rappel, je préside la commission des Affaires sociales, du monde combattant, de l’emploi et de la formation, les actions que je porte sont donc principalement sur ces thèmes.


- 7 résolutions votées à l'unanimité en une semaine concernant les affaires sociales et le monde combattant, dont :


  • Proposition que les étudiants français de l'étranger puissent bénéficier des services de Campus France avant leur départ en France,

  • Demande de regroupement des petites pensions pour éviter aux retraités de payer des frais bancaires trop importants,

  • Demande d'un audit de la Caisse des Français de l'étranger par l'Inspection Générale des Affaires Sociales et l'Inspection Générale des Finances,

  • Souhait que les Français de l'étranger ne soient pas oubliés dans le débat national sur la fin de vie. Nous avons demandé que les sites Internet des consulats puissent rappeler la législation en vigueur dans nos pays de résidence,


D'autres résolutions ont été votées sur le dispositif France Volontaires, sur la demande pour la 2ème fois de créer un groupe de travail sur les retraites des Français de l'étranger, sur un aménagement du site Internet de l'ONaC-VG. L'ensemble des résolutions et le compte-rendu de nos auditions est accessible sur le site Internet de l'Assemblée des Français de l'étranger.



Le budget 2023 pour les Français de l'étranger


Cette session aura aussi été l'occasion de faire le point sur le budget des Français de l'étranger.


Intervention en séance au nom du Groupe Ecologie et Solidarité

pour donner notre avis sur le budget 2023 consacré aux Français de l'étranger.


Si celui-ci est en augmentation, les postes budgétaires concernant les affaires sociales et les bourses scolaires restent en deçà des demandes réelles, ce qui pose le problème du soutien à nos compatriotes les plus en difficulté.


L'augmentation de l'enveloppe consacrée aux Alliances Françaises à 1.5 millions d'euros va - je l'espère - permettre de soutenir les petites alliances comme celle de Siem Reap. J'étais intervenu sur ce sujet en mars 2023.


Rencontre avec le Ministre des Français de l'étranger, Olivier Becht


Lors d'un déjeuner avec Olivier Becht, Ministre des Français de l'étranger mais aussi du Commerce Extérieur, j'ai pu lui rappeler que les liens entre la France et le Cambodge ne doivent pas être sous-estimés. La prochaine visite de Sa Majesté le Roi du Cambodge en France doit être l'occasion pour la France de rappeler son attachement et d'y mettre des moyens concrets, notamment en renforçant l'attractivité touristique du Cambodge en France et vice-versa puisque, aujourd'hui des Cambodgiens souhaitent pouvoir voyager facilement en France.


Au niveau politique, cette semaine de l'AFE a permis de rappeler que la gauche et les écologistes savent être unis pour agir dans l'intérêt des Français de l'étranger. Nous sommes là 1ère force de l'Assemblée des Français de l'étranger. Si ces nuances sont logiquement effacées au niveau local, ce n'est pas le cas à Paris où les convictions s'expriment comme il se doit dans une démocratie vivante.


Ma rencontre avec le Député PS Philippe Brun a permis de faire ce que je crois juste : Rappeler inlassablement aux décideurs publics l'importance de ne pas oublier les Français de l'étranger. Nous sommes 3,5 millions en dehors des Frontières de France, c'est à dire autant que la population des pays de Loire et plus que celle des territoires ultra-marins.


Le Député Brun qui a habité Londres avant d'être élu de l'Eure a bien en tête ces enjeux.



Florian Bohême et Philippe Brun - Assemblée Nationale 2023
Entretien avec le Député Philippe Brun à l'Assemblée Nationale

Malheureusement le déclenchement du 49.3 par la Première Ministre sur l'ensemble de la procédure budgétaire ne permet pas de faciliter ce nécessaire débat et aucun amendement ne sera retenu pour renforcer les aides sociales ou abroger la CSG-CRDS pour les Français hors Europe.


Dialogue soutenu avec la Direction des Français de l'étranger du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.


Enfin, cette semaine de l'Assemblée des Français de l'étranger aura été l'occasion de rencontrer la nouvelle équipe de hauts-fonctionnaires chargés de l'administration des Français de l'étranger. Mme Pauline Carmona, directrice de la DFAE et M. François Penguilly, Chef du Service des Français de l'étranger ont été à notre écoute sur l'ensemble des problématiques qui nous concernent. C'est un changement qu'il convient de noter. Si nous ne sommes pas toujours d'accord sur les solutions apportées, il est primordial que le dialogue entre les élus et l'administration soit respectueux, apaisé, et constructif.


Sur la question des liquidations de retraite où, malgré une question tardive au Gouvernement, l'administration a pris soin de nous répondre en rappelant ce chiffre effarant : de plus de 25.000 dossiers en moyenne en attente, nous sommes passés à 40.000 !


Les conséquences de la crise du COVID 19 assorties d'un service des retraites en pleine restructuration amène de ce triste constat et à une diminution de l'efficacité du service public pour les Françaises et Français de l'étranger.


J'ai par ailleurs demandé que l'accès à la plateforme identité numérique soit accéléré pour les Français en Asie alors que beaucoup d'entre eux n'ont pas accès à France Connect.


Prochaine étape dans cet agenda au long cours pour les Français de l'étranger, la remise le 15 novembre prochain d'une note de cadrage à la Présidente de l'Assemblée nationale et au Président du Sénat pour l'organisation d'assises de la protection sociale des Français de l'étranger en 2024.

Comments


bottom of page