Rechercher

Rencontre des acteurs français au Cambodge - suite


Par Florian Bohême.


Je poursuis mes rencontres avec l’ensemble des acteurs de la communauté française au Cambodge à l’occasion de ce début de mandat de Conseiller des Français de l’étranger.


Depuis juin 2021, je me suis rendu à deux reprises dans le sud Cambodge (Kep et Kampot) et j’ai effectué deux permanences consulaires à Phnom Penh, en plus de l’animation quotidienne de la plateforme 0800 à laquelle vous pouvez me téléphoner ou m’écrire tout simplement. Avec mon équipe, nous nous relayons pour apporter une réponse à chaque fois que nécessaire et solliciter si besoin les services compétents.


Si mon activité professionnelle fait que je suis très régulièrement à Phnom Penh, j’ai consacré 3 jours entiers la semaine passée à l’exercice du mandat que vous m’avez confié.

Rencontre avec Mme Sophie Guégan - Consul de France et Chef de la section consulaire

Madame Guégan assure les fonctions de Consul de France et de Chef de la section consulaire. Elle était précédemment en poste à Bahreïn.


Lors de notre premier entretien, nous avons échangé sur les différents sujets qui concernent la communauté française au Cambodge, et notamment sur la situation sanitaire. J’ai rappelé l’importance que nos autorités diplomatiques puissent faire reconnaître les différents vaccins autorisés en France notamment pour les nouveaux arrivants qui se retrouvent sans carte de vaccination reconnue par les autorités cambodgiennes. Ce sujet fait actuellement l’objet d’échanges entre le Cambodge et la France.


Parmi les sujets au long court que nous avons abordés :


. Réouverture complète des services consulaires en présentiel : au regard de la réouverture progressive des établissements scolaires, j’ai demandé à ce que le Consulat puisse reprendre son activité à 100% en présentiel en garantissant les conditions sanitaires à la fois pour les agents mais aussi pour nos concitoyens.


Tous les services de l’ambassade ont dû adapter leur activité pour faire face à la situation sanitaire et pour veiller à la protection à la fois du public et des agents. La section consulaire a pleinement conscience que cela représente une difficulté pour les usagers et c’est un sentiment partagé par Mme Guégan. Pour autant, les agents sont pleinement mobilisés, qu’ils soient en présentiel à l’ambassade ou en télétravail.


Ni l’ambassade, ni le service consulaire n’ont été fermés depuis le début de la crise sanitaire. L’ambassade surveille étroitement les conditions de faisabilité d’une réouverture totale au public sur le modèle en place avant le déclenchement de la crise. Cela pourra se faire en conciliant les recommandations faites par l’autorité cambodgienne avec ce retour en activité présentiel, tout en gardant pour priorité la protection des personnes.


Je souhaite évidemment que cette reprise pleine en présentiel puisse se faire le plus rapidement possible.


. Enquête baromètre sur les Français au Cambodge : c’est un des engagements de notre campagne et celui-ci ne pourra se réaliser pleinement qu’avec le soutien des autorités consulaires et des 3 élus des Conseillers des Français de l’étranger. A l’image de ce que fait le Consulat de France à Shanghaï, une étude approfondie de la communauté française serait particulièrement utile en cette période où de nombreux compatriotes ont quitté le Cambodge. Pour rappel, nous avons initié ce baromètre avec nos moyens depuis deux ans. Je ferai parvenir une note à ce sujet dans les prochaines semaines à mes collègues élus et aux autorités consulaires.


. Violences faites aux femmes : cette problématique tient particulièrement à cœur à l’ensemble des membres de Français au Cambodge - Plus Forts Ensemble. Le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères s’est à nouveau engagé sur ce sujet en mars 2021 en rappelant que : “Des affiches éditées par l’association France Victimes portant sur le numéro d’urgence d’aide aux victimes - 116 006 (hors France métropolitaine : +33 (01) 80 52 33 76) - seront envoyées, dès que la situation sanitaire le permettra, à l’ensemble des postes consulaires afin qu’elles soient affichées dans les salles accueillant du public et ainsi être portées à la connaissance du plus grande nombre”. Pour l’heure, ces affiches ne sont pas encore arrivées.


Par ailleurs, le Ministère s’est engagé à “demander aux postes de mettre en ligne sur leur site internet une rubrique spécifiquement dédiée à l’information des victimes de violences intrafamiliales avec toutes les coordonnées utiles.”


Nous avons convenu avec Madame la Consule que ce travail mérite une grande attention, et qu’il pourrait être mené en s’appuyant sur des associations présentes au Cambodge. A mon niveau, j’entreprendrai prochainement une revue des différentes structures pouvant être en mesure d’accompagner les femmes victimes de violences conjugales.


La fin de notre entretien a porté sur la manière dont Madame Guégan souhaite travailler avec l’ensemble des trois Conseillers des Français de l’étranger. Fonctionnaire de la République, comme je l’ai moi-même été par le passé, nous partageons ensemble l’essentiel, à savoir d’accompagner le plus justement et le plus efficacement possible la communauté française au Cambodge et en gardant la nécessaire neutralité de cette mission de service public.

Créations de Em Riem


Visite de l’exposition Nappe, Natte, Mappe et entretien avec Valentin Rodriguez, Directeur-adjoint de l’Institut Français.


L’Institut Français du Cambodge est partiellement rouvert au public. Les visites d’expositions se font sur rendez-vous. J’ai eu plaisir à découvrir l’exposition Nappe, Natte, Mappe qui est encore ouverte jusqu’au mois d’octobre.


Si ce n’est pas encore fait, allez-y foncez ! Je recommande tout particulièrement cette émouvante vidéo colorisée de Loïe Fuller, pionnière de la danse moderne.


Lors de mon entretien avec Valentin Rodriguez, Attaché Culturel & directeur délégué de l'institut français du Cambodge, nous avons pu échanger sur la programmation future de cet établissement culturel.


L’institut fêtera prochainement ses 30 ans d’existence. Nous avons eu l’occasion avec Valentin de réfléchir aux meilleures opportunités pour faciliter le mécénat qui permettra d’organiser des célébrations à la hauteur de l’enjeu culturel.

Visite des locaux de l’Ecole Française Internationale de Phnom Penh.


Vendredi 17 septembre, à l’invitation des cofondateurs de l’EFI, Madame Carolyne Pung et M. Amaury de Saint Blanquat, je me suis rendu sur le campus de Koh Pich pour visiter les installations. L’école opère dans le strict respect des recommandations sanitaires locales.


J’y ai rencontré Fabrice Filachet, nouveau directeur de cette école qui accueille 50% d’élèves de nationalité française. Il connaît bien le Cambodge pour y avoir fait plusieurs missions ces dernières années.


En cette nouvelle année scolaire, l’école devient “établissement conventionné CNED” (Centre national d'enseignement à distance) pour sa classe de 3ème. Cela permettra aux élèves de suivre un parcours en classe complète réglementée puis de passer les examens du cycle français. C’est une bonne nouvelle qui permet de renforcer l’offre éducative en langue française au Cambodge.


A l’occasion de cette rentrée scolaire, je me suis par ailleurs entretenu avec des parents d’élèves dont les enfants fréquentent d’autres écoles françaises à Phnom Penh. J’avais rencontré M. le Proviseur du Lycée Descartes en juin dernier.


Entretien avec Michel Sebban, médecin conseil de l’Ambassade de France


Le Docteur Michel Sebban est médecin conseil de l’Ambassade de France au Cambodge.


Un médecin conseil assure une mission générale de conseil en matière de santé et d’hygiène publiques, il donne un avis sur l'établissement de la liste de notoriété médicale, et établit, en cas de nécessité, la relation entre le chef de poste consulaire et les praticiens libéraux et hospitaliers pour obtenir une information sur l’état de santé d’un Français, dans les limites compatibles avec le secret professionnel.


Nous avons pu faire le point sur la situation sanitaire au Cambodge qui est connue de tous avec un taux de vaccination très élevé. Malgré cela, des questions se posent concernant la reconnaissance vaccinale entre les deux pays (La France ne reconnaissant pas directement les vaccins Sinopharm et Sinovac).


Par ailleurs, nous avons échangé ensemble sur la mission de la CFE (Caisse des Français de l'Etranger) et sur la nécessité de faciliter le tiers-payant entre les professionnels médicaux et les usagers. Ce dossier prendra du temps, mais il est nécessaire pour faciliter l’accès aux soins de nos compatriotes et notamment ceux en situation de précarité.


Ce dialogue se poursuivra dans les prochains mois, notamment avec les autres acteurs concernés comme le Docteur Jean-Claude Garen ou Bruno Bogvad qui sont bénévoles à l’AEFC, et que j’ai eu l’occasion de rencontrer pendant l’été.

Le labo de fabrication de Tatie's


Passage chez Tatie’s pour célébrer l'engagement des femmes entrepreneures.


C’est la nouveauté Phnom Penhoise de cette rentrée, des entrepreneurs français, comme Hélène Grégoire, Aude Moulard et Béa Bordes, font le pari de l’excellence culinaire française au Cambodge !


Tatie’s Phnom Penh, c’est un concept store qui propose de bons produits faits maison avec une boulangerie, du fromage, des pâtisseries à consommer sur place ou à emporter. Sans oublier une très belle cave à vin.


J’ai pris beaucoup de plaisir à y prendre le petit-déjeuner mais aussi à emporter pour le trajet retour vers Siem Reap le casse-croûte “Paris Mon Amour” !


Si vous ne connaissez pas encore cet établissement, c’est par ici : https://www.facebook.com/taties.pp


(Table de vote à l'Ambassade de France, les votes anticipés

sont envoyés ensuite par courrier express en France)


Vote pour les élections sénatoriales


Je me suis rendu ce samedi 25 septembre au bureau de vote anticipé organisé à l’Ambassade de France au Cambodge pour les élections sénatoriales.


Les Conseillers des Français de l’étranger sont de grands électeurs et sont amenés à s’exprimer tous les 3 ans pour désigner 6 Sénateurs représentants les Français de l’étranger. Le vote est obligatoire.


A cette occasion, j’y ai retrouvé Fabrice Etienne, Chargé d’affaires de l’Ambassade de France, Mme Guégan en tant que Consul et mon collègue Victor Rémigi qui a fait comme moi le choix de voter au Cambodge.


Le vote des élections sénatoriales se clôturera ce dimanche 26 septembre avec la possibilité pour les grands électeurs qui le souhaitent de se rendre à Paris pour voter directement au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.



A votre disposition - un mandat au service de la communauté française


Malgré les aléas dus au contexte sanitaire qui empêchent de faire autant de déplacements que je le souhaiterai, je reste naturellement à votre disposition soit en présentiel soit en visio pour répondre à leurs questions.


D’ici la fin de l’année, je continuerai ces échanges avec l’ensemble des acteurs de la communauté française, car ils sont utiles et permettent de créer du lien entre toutes et tous.